Download Free Templates http://bigtheme.net/ Websites Templates

Qu'est ce que la Souveraineté alimentaire :

Cette notion développée et présentée pour la première fois par le mouvement social et paysan international "Via Campesina" lors du sommet de Rome sur l'alimentation, organisé par la FAO en 1996, a depuis été précisée et adoptée par plus de 400 ONG mondiales lors des différents Forums Sociaux Mondiaux altermondialistes :

"La souveraineté alimentaire est le droit des peuples, des communautés et des pays de définir, dans les domaines de l'agriculture, du travail, de la pêche, de l'alimentation et de la gestion forestière, des politiques écologiquement, socialement, économiquement et culturellement adaptées à leur situation unique. Elle comprend le droit à l'alimentation et à la production d'aliments, ce qui signifie que tous les peuples ont le droit à des aliments sûrs, nutritifs et culturellement appropriés et aux moyens de les produire et qu'ils doivent avoir la capacité de subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs sociétés."

La souveraineté alimentaire est le droit des pays de définir leur propre politique agricole et alimentaire, de protéger et réglementer leur production et leurs échanges agricoles avec un objectif de développement durable et de déterminer leur degré d'autonomie alimentaire, dans des conditions de travail et de rémunération décentes.

Considérant que le rôle des paysans est de nourrir en priorité leurs concitoyens, la souveraineté alimentaire nécessite le développement et la protection d'une agriculture familiale et des marchés de proximité moyennant, si nécessaire, des protections tarifaires. Elle est donc en rupture totale avec les orientations libérales mises en oeuvre par l'OMC.

Au-delà de la sécurité alimentaire, la souveraineté alimentaire accorde une importance particulière aux conditions sociales et environnementales de production des aliments. Elle vise un accès plus équitable aux terres cultivables par les paysans et prône des techniques agricoles qui favorisent leur autonomie.

La souveraineté alimentaire repose sur 6 piliers

  • Alimentation des populations ;
  • Valorisation des producteurs d’aliments ;
  • Systèmes locaux de production ;
  • Renforcement du contrôle local,
  • Construction des savoirs et savoir-faire locaux ;
  • Travail avec la nature.

 

L’AREA-ED contribue à la souveraineté alimentaire

PAOPA

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Twitter