Download Free Templates http://bigtheme.net/ Websites Templates

Les paysages naturels et les ressources biologiques sauvages ou domestiques, floristiques comme animales, terrestres et marines, jouent un rôle éminent, aussi bien sur le plan esthétique, spirituel, et écologique qu’économique.

Les écosystèmes naturels assurent différentes fonctions essentielles à la vie comme l’oxygénation, la régulation de l’eau, les équilibres climatiques, etc.

Les paysages, sont des éléments incontournables du bien être humain et sont un moteur de l’économie touristique.

Les ressources biologiques sont la base de notre alimentation. Ils fournissent également nombre de principes utilisés en pharmacie ou dans l’industrie.

Les espaces naturels sont fortement menacés par une surexploitation de leurs ressources, l’urbanisation, l’artificialisation des milieux naturels et les changements climatiques. Ses multiples pressions humaines provoquent une dégradation et une perte de valeur des paysages, un déséquilibre des écosystèmes et une perte de la diversité biologique. Autant d’impacts préjudiciables à la vie sur terre et à l’économie humaine.

La conservation de la nature implique l’adoption de mesures et la réalisation d’actions qui visent à protéger la structure, les fonctions et la diversité des systèmes naturels dont toute l’humanité dépend.

Les aires protégées sont au cœur des efforts pour conserver la nature et les services qu’elle nous offre – nourriture, eau propre, plantes médicinales et protection contre les effets négatifs des catastrophes naturelles. Leur rôle pour atténuer les changements climatiques et nous y adapter est de plus en plus avéré. On estime par exemple que le réseau mondial des aires protégées stocke au moins 15% du carbone terrestre. Elles visent à favoriser la conservation à long-terme de la nature et des services éco systémiques et des valeurs culturelles qui y sont liés, elles sont essentielles à la conservation de la biodiversité tout en contribuant aux moyens d’existence des populations, notamment au niveau local.

Une aire protégée est un espace géographique clairement défini, reconnu, dédié et géré, par des moyens juridiques, afin d’assurer :

  • la sauvegarde d’échantillons représentatifs et particuliers de la diversité biologique, c’est-à-dire des espèces de plantes et d’animaux et autres organismes vivants, mais aussi du capital génétique de chacune de ces espèces ; cela comprend également la protection de la diversité des écosystèmes qui soutiennent cette diversité biologique ;
  • la préservation des systèmes qui entretiennent la vie, c’est-à-dire des processus écologiques qui protègent et engendrent la vie sur terre, qui déterminent les climats et les microclimats ainsi que les régimes en eau, qui purifient l’air et l’eau, qui recyclent les éléments essentiels, qui créent et régénèrent les sols et permettent aux écosystèmes de se renouveler.

L’AREA-ED, contribue à renforcer le système national d’aires protégées terrestres et marines et à les gérer. 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Twitter