Download Free Templates http://bigtheme.net/ Websites Templates

Objectifs à long terme (plus de 5 ans)

L’aire protégée de Babor-Tababort, d’une superficie d’environ 25.000 has, incluant la totalité du Mont Babor au-delà des altitudes de 1200 m, ainsi que le Mont Tababort assure :

  • Le maintien des processus écologiques et une protection optimum de la biodiversité naturelle d’intérêt mondial, représentée par des espèces prioritaires menacées ou endémiques ;
  • La préservation et la valorisation des agricultures familiales, des pâturages et alpages et des paysages de Babor et de Tababort ;
  • La protection des zones de nidification des rapaces situées dans le Mont Tababort ;
  • Les ripisylves et cours d'eau.
  • d’une zone naturelle intégrale ou zone centrale occupant au moins les ¾ de la forêt domaniale de Babor et la forêt du Mont Tababort, les Falaises et escarpements lieux de nidification et habitat des rapaces, les ripisylves. Dans cette zone qui recèle des ressources uniques, seules les activités liées à la recherche scientifique sont autorisées.
  • d’une zone tampon : constituée d’une portion de la forêt domaniale (au maximum ¼) ouverte au public pour des visites guidées de découverte de la nature, des terres de parcours, des alpages et des exploitations agricoles familiales de montagne. Cette zone entoure la zone centrale et est utilisée pour des pratiques agricoles écologiquement viables, l’éducation à l’environnement, les loisirs, l’écotourisme et la recherche appliquée et fondamentale. Aucune modification ou action susceptible de provoquer des altérations aux équilibres en place n’y est permise.
  • d’une zone de transition qui entoure la zone tampon et s’étend jusqu’au chef-lieu de Babor et de Oued Bared. Elle protège les deux premières zones et sert de lieu à toutes les actions de développement durable. Elle accueille activités de récréation, de détente, de loisirs et de tourisme.
  • Composante 1 : Dossier de classement, conforme à la législation algérienne, remis à la Direction Générale des Forêts afin d’engager le processus de classement et de création de l’aire protégée ;
  • Composante 2 : Sensibilisation effectuée auprès des groupes clés et des parties prenantes pour parvenir à un changement de comportement et un soutien à la création de l’aire protégée
  • Composante 3 : Cadre fonctionnel pour la politique de sauvegarde sur la restriction d’accès aux ressources réalisé en concertation avec les populations locales concernées et les pouvoirs publics 

Objectifs à court terme 2017-2018

A l’initiative de la Direction Générale des Forêts et conformément à la loi « n° 11-02 du 17 février 2011, relative aux aires protégées dans le cadre du développement durable » et notamment son article 4, l’aire protégée des Babors, d’une superficie d'environ 25.000 has, est créée ou en cours de création officielle. Elle est constituée, notamment,

  • d’une zone naturelle intégrale ou zone centrale occupant au moins les ¾ de la forêt domaniale de Babor et la forêt du Mont Tababort, les Falaises et escarpements lieux de nidification et habitat des rapaces, les ripisylves. Dans cette zone qui recèle des ressources uniques, seules les activités liées à la recherche scientifique sont autorisées.
  • d’une zone tampon : constituée d’une portion de la forêt domaniale (au maximum ¼) ouverte au public pour des visites guidées de découverte de la nature, des terres de parcours, des alpages et des exploitations agricoles familiales de montagne. Cette zone entoure la zone centrale et est utilisée pour des pratiques agricoles écologiquement viables, l’éducation à l’environnement, les loisirs, l’écotourisme et la recherche appliquée et fondamentale. Aucune modification ou action susceptible de provoquer des altérations aux équilibres en place n’y est permise.
  • d’une zone de transition qui entoure la zone tampon et s’étend jusqu’au chef-lieu de Babor et de Oued Bared. Elle protège les deux premières zones et sert de lieu à toutes les actions de développement durable. Elle accueille activités de récréation, de détente, de loisirs et de tourisme.

Composantes du projet

  • Composante 1 : Dossier de classement, conforme à la législation algérienne, remis à la Direction Générale des Forêts afin d’engager le processus de classement et de création de l’aire protégée ;
  • Composante 2 : Sensibilisation effectuée auprès des groupes clés et des parties prenantes pour parvenir à un changement de comportement et un soutien à la création de l’aire protégée
  • Composante 3 : Cadre fonctionnel pour la politique de sauvegarde sur la restriction d’accès aux ressources réalisé en concertation avec les populations locales concernées et les pouvoirs publics 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Twitter